5 février 1885 - mai 1896

Dr. Michael Lavell

Né au Québec en 1825, le directeur Lavell a suivi un enseignement à l'école de médecine de Toronto et au collège médical Jefferson, Philadelphie. En 1858, il a aménagé à Kingston et, en 1860, est devenu professeur d'obstétrique et des maladies des femmes et enfants dans le service médical de l’Université Queen’s. Reconnu comme le meilleur obstétricien, gynécologue et pédiatre de Kingston, Lavell est devenu chirurgien de l’hôpital de Kingston et chirurgien de la milice de Frontenac. En 1866, il était l’un des fondateurs du Collège royal des médecins et chirurgiens de Kingston.

En 1872, le Dr Lavell a été nommé chirurgien du pénitencier de Kingston. Croyant en l’éducation des femmes en matière de médecine, qui à l’époque n’avaient pas le droit de suivre les cours de médecine avec les hommes, le Dr Lavell a aidé à fonder le « collège médical pour femmes », à Kingston. Il y a travaillé en tant que président, doyen et professeur d’obstétrique de 1883 à 1885.

Le 3 février 1885, Lavell est devenu directeur du pénitencier de Kingston; un poste qu’il a accepté avec réticence. Il a vécu à Cedarhedge avec sa femme, Betsy, et leurs 10 enfants.

Le 3 février 1885, Lavell est devenu directeur du pénitencier de Kingston; un poste qu’il a accepté avec réticence. Il a vécu à Cedarhedge avec sa femme, Betsy, et leurs 10 enfants.

En 1885, le premier ministre Macdonald a demandé au Dr Lavell et au Dr Valade (de Montréal) d’examiner Louis Riel. Riel était condamné à mort en raison d’un soulèvement qu’il avait mené à l’Ouest. Les docteurs devaient déterminer si Riel était « … tellement dépourvu de raison qu’il ne pouvait pas différencier le bien du mal et ne pouvait pas être considéré comme responsable de ses actes ». Le Dr Lavell a déclaré que « Riel, bien qu’il manifeste et ait des idées ridicules et étranges concernant la religion et le gouvernement, est responsable de ses actes et capable de distinguer le bien du mal ». Suite à cela, la peine de mort a été exécutée. Le Dr Lavell est lui-même mort à Kingston en 1901.